10 Taiwanais arrêtés dans une affaire de visas illégaux pour des citoyens chinois

7
(Image : CNA)

Plusieurs agences de voyage taiwanaises soupçonnées d’être impliquées dans un réseau de trafic sur des visas de citoyens chinois à Taiwan ont fait l’objet de descentes de police hier.

Le procureur de Taipei et la police ont ainsi interpelé un homme surnommé Hong, ainsi que neuf autres suspects.  Les agences en question sont soupçonnées d’avoir coopéré avec des associations qui produisaient des fausses lettres d’invitation en vue de soumettre des fausses  demandes de visa spécial (d’affaires, d’échanges professionnels…) à Taiwan pour des ressortissants chinois.

Ainsi selon l’enquête préliminaire, Hong aurait aidé, entre janvier 2017 et juin 2019, plus de 5000 citoyens chinois à entrer sur le territoire taiwanais, dont un bon nombre seraient, selon les autorités, des responsables gouvernementaux chinois. Ce sont dix associations et vingt agences qui seraient impliquées, générant environ 10 millions de dollars taiwanais, soit environ 296 000 euros, en payant 2000 dollars, soit environ 60 euros par visiteur aux associations.

Chen Tsung-yen  (陳宗彥), vice ministre de l’intérieur, a précisé que le Bureau de l’immigration avait déjà constaté, en 2017, des irrégularités dans les relations interdétroit de l’Association de développement économique des ressources en eau de Nouveau Taipei, et qu’il avait rapporté le cas auprès de l’équipe chargée de la sécurité nationale :

« Nous avons continué à observer des irrégularités dans leurs faits et gestes, et nous allons particulièrement porter attention aux autres associations et sociétés qui pourraient avoir des comportements similaires. »