Présentation d’un rapport sur la corruption et la désinformation dans la campagne électorale

16
Conférence de presse après le conseil des ministres aujourd'hui (Image : CNA)

La Commission nationale électorale, le ministère de la Justice et le ministère de l’Intérieur ont présenté aujourd’hui en conseil des ministres un rapport sur les violations de la loi liées à la campagne électorale en vue des élections de 2020.

Le rapport s’attarde sur cinq points : la prévention de la violence, les fonds étrangers, la corruption, les paris et la désinformation.

Le rapport note que les procureurs taiwanais ont bloqué, sur les périodes allant de juillet à septembre et de novembre à décembre, 66 transferts de fonds étrangers impliquant 279 personnes dont 6 personnes arrêtées, et des montants totaux de 101 milliards de dollars taiwanais, soit plus 3,013 milliards d’euros  (3 013 903 831euros) Sur cette somme, 18 millions d’euros ont été saisies.

Les sommes saisies sont sous la forme de fonds et de propriétés immobilières et sont en six monnaies différentes : dollars américains, hongkongais, singapouriens, etc. Par ailleurs les origines sont variées : Vietnam, Indonésie mais aussi plusieurs lieux en Chine, dont la Région administrative spéciale de Hong Kong.elec

Le rapport note également qu’au 9 décembre, 219 cas de corruption en lien avec les élections avaient été recensés, impliquant au total 395 personnes. Ont aussi été répertoriés 12 cas de paris illégaux sur les élections et 17 personnes arrêtées.