Avenir incertain pour la compagnie aérienne FAT

18
Avion de la compagnie taiwanaise Far Eastern (photo Wikipedia)
Avion de la compagnie taiwanaise Far Eastern (photo Wikipedia)

La compagnie aérienne taiwanaise FAT a annoncé hier la fin de ses opérations à compter de ce vendredi pour des raisons financières. Aujourd’hui, le président de la compagnie Chang Kang-wei (張綱維) qui ne s’était pas montré depuis hier a pris la parole devant les médias annonçant que la compagnie continuera ses activités.

Chang Kang-wei a précisé que l’annonce d’hier sur la fin des services relevait d’une erreur de jugement des cadres de la compagnie : « Il s’agit d’une situation soudaine où l’argent n’était pas arrivé au moment prévu. Nous n’avons aucune dette y compris pour les salaires des employés. Nous n’avons jamais voulu mettre fin à nos activités, donc la question d’indemnité de licenciement ne se pose pas. Nous avons toujours pris soin des droits de nos passagers. Actuellement, nous menons des négociations avec trois différents investisseurs, ce qui devrait nous permettre de recevoir un fonds d’un milliard de dollars taiwanais d’ici deux semaines. Nous enverrons d’ailleurs des documents officiels à notre organisme supérieur pour que les activités de la FAT se poursuivent. »

A la suite de la déclaration de Chang Kang-wei, le bureau de l’aviation civile a répondu qu’il avait déjà demandé au ministère des Transports de révoquer le permis d’opération d’aviation civile de la compagnie Far Eastern et d’infliger une première amende de 3 millions de dollars taiwanais, soit 89 000 euros. La décision revient désormais au ministère des Transports.