COP25 : Taiwan multiplie les échanges avec les pays participants

17
Chang Tzi-chin, responsable de la commission ministérielle de l’environnement (archive RTI)

La 25e Conférence sur le changement climatique (COP 25) réunit plusieurs pays participants des Nations unies à Madrid depuis le 2 décembre jusqu’aujourd’hui.

Même si Taiwan n’est pas autorisé à participer directement à la conférence, une délégation était sur place pour faire entendre la voix de Taiwan. Le chef de la délégation taiwanaise, Chang Tzi-chin (張子敬), a surtout regretté que le pays soit en bas de classement de l’évaluation de l’ONG allemande Germanwatch sur l’indice des performances climatiques (CCPI).
Pour le responsable de la direction ministérielle de l’environnement, Taiwan a certes des lacunes dans les efforts de réduction d’émissions carboniques mais l’évaluation ne se réfère pas aux données réelles des autorités publiques taiwanaises. Il invite ainsi les experts allemands à venir à Taiwan évaluer directement les résultats de la politique de réduction des émissions carboniques pour leur prochaine évaluation.

Malgré l’impossibilité de participer directement à la Conférence, Chang Tzi-chin a souligné que Taiwan s’était montré actif en marge de la COP 25 et que sa délégation a pu mener plus d’interactions et échanges que les années précédentes. Il a ainsi pu s’entretenir, en marge de l’événement onusien, avec les délégations alliées de Taiwan mais aussi avec des représentants des pays européens. Selon Chang Tzi-chin, ces pays ont montré une grande attention à l’approche de Taiwan dans la lutte contre le changement climatique et à l’aide proposée par Taiwan auprès des pays dans le besoin.