Taiwan salue l’adoption de National Defense Authorization Act au Sénat américain

13
Joanne Ou, porte-parole du ministère des Affaires étrangères (aimbable crédit de la Diplomatie)

Le Sénat américain vient de voter le National Defense Authorization Act (NDAA) pour l’année fiscale 2020, dont quelques passages concernent directement la sécurité et la défense de Taiwan. En plus des échanges militaires, la loi évoque, pour la première fois, l’interférence de Pékin dans les élections taiwanaises et la coopération avec l’île en matière de cybersécurité.

Le texte demande aux services de renseignement américains de présenter, dans un délai de 45 jours après l’élection présidentielle taiwanaise, un rapport détaillant les manipulations de la Chine visant à influencer les résultats électoraux ; ainsi que les approches des autorités américaines pour les neutraliser. Par ailleurs, la loi impose au secrétaire à la Défense de présenter un autre rapport, au plus tard six mois après le scrutin taiwanais, sur les possibilités de mettre en place un mécanisme de coopération bilatérale de haut rang consacré à la cybersécurité.

En réponse à l’adoption de la loi au Sénat, la Diplomatie taiwanaise a remercié les Etats-Unis de leur soutien. « Depuis quelques années, le Congrès américain promeut activement la coopération militaire et sécuritaire avec Taiwan à travers le NDAA, ce qui démontre le soutien ferme des deux chambres parlementaires américaines à la sécurité et la stabilité dans le détroit de Taiwan », a déclaré Joanne Ou (歐江安), porte-parole de la diplomatie. Pour rappel, Taiwan organisera ses élections présidentielles et législatives le 11 janvier prochain.