Les bonus de fin d’année au plus bas depuis six ans

6
(Illustration CNA)

Selon une enquête menée par la banque de ressources humaines 104, 94 % des entreprises prévoient la distribution de bonus de fin d’année. L’enquête indique que la moyenne du bonus se situe à 1,1 mois de salaire. Il s’agit du niveau le plus bas depuis six ans. Le secteur le plus généreux est celui des finances, soit 1,64 mois, immédiatement suivi des semi-conducteurs, 1,31 mois. Pour 10 % des entreprises interrogées, le bonus a été ajusté à la hausse alors que pour 14 % autres, il s’agit, au contraire, d’une légère diminution. Selon la banque de ressources humaines, la principale cause de l’attitude plutôt réservée de la plupart des employeurs serait le ralentissement de la croissance économique en général durant l’année 2019.

Par ailleurs, l’enquêteur s’intéresse aussi aux éventuelles augmentations de salaires pour 2020. A ce sujet, 38 % des entreprises disent envisager une hausse pour leur personnel. La moyenne de l’ajustement se situe à 3 %. Là aussi, il s’agit du niveau le plus bas depuis six ans. A noter qu’au cours de ces cinq dernières années, le secteur hôtelier a été le plus généreux en ce qui concerne les dépenses salariales. Les employés du secteur ont bénéficié au total d’une augmentation de 31,8 %.

Pour rappel, beaucoup d’entreprises taiwanaises privées distribuent la prime de fin d’année plutôt vers la fin d’année lunaire que grégorienne. Selon le cycle zodiacal chinois, le cochon cèdera sa place au rat dans trois semaines.