Coronavirus de Wuhan : une transmission très limitée entre êtres humains

28
Un établissement de santé à Wuhan (photo AFP)

Dernièrement, un membre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé devant les médias que le nouveau coronavirus, pathogène de la maladie pulmonaire survenue pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan il y a quelques semaines, pourrait se transmettre entre êtres humains, mais de manière limitée.

En réponse à ces propos, le Centre de contrôle des maladies (CDC) a précisé que par « transmission limitée », on doit comprendre que le nouveau conoravirus pulmonaire ne doit pas être aussi contagieux que la rougeole, par exemple, dont le virus peut rester actif dans l’air pendant plusieurs heures. D’après le CDC, le nouveau coronavirus serait plus proche du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ou du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) en termes de contagiosité. Ceci signifie qu’il faut un contact plus proche et de longue durée avec un porteur de virus pour être infecté.