Nouveau coronavirus : suspension du tourisme à Taiwan pour les voyageurs en provenance de Wuhan

77
Un avion de l'entreprise taiwanaise China Airline (Image : Pixabay)

La Chine a suspendu tous les transports publics au départ de Wuhan, une mesure concernant les bus, les vols commerciaux, les trains et les transports fluviaux.

A Taiwan, l’Agence nationale de l’immigration avait annoncé hier soir, dans le cadre de la prévention contre l’épidémie du nouveau coronavirus de Wuhan (2019-nCoV), la fin du tourisme en provenance de Wuhan. La décision avait été prise après une réunion, hier matin, avec les représentants du Bureau du tourisme, du Centre de contrôle des maladies.

Les touristes en provenance de Wuhan, dans la province chinoise du Hubei d’où s’est déclarée l’épidémie, ne pourront plus obtenir d’autorisations d’entrer sur le territoire taiwanais jusqu’à nouvel ordre. Les autorisations déjà distribuées sont révoquées. L’Agence nationale de l’immigration a signalé avoir déjà révoqué 429 demandes faites par 24 groupes de touristes avant la fin du mois de janvier.

La compagnie aérienne taiwanaise China Airlines a également annoncé, le même jour, l’annulation de deux allers-retours par jour entre Taiwan et Wuhan entre le 10 et le 27 février. Par ailleurs, le personnel naviguant de China Airlines et de Eva Air a reçu comme instruction de porter un masque chirurgical sur les vols entre Taiwan et la Chine, Hong Kong et Macao compris.

Notons que selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le bilan de l’épidémie s’élève désormais à 17 morts, avec 581 cas confirmés en Chine mais aussi plusieurs cas dans les Régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, en Thaïlande, au Japon, en Corée du Sud, à Taiwan et aux Etats-Unis.

Toutefois plusieurs organismes étrangers estiment que les autorités sanitaires chinoises minimisent le nombre de cas. L’Imperial College London, par exemple, estime le nombre de personnes contaminées à 4000, et donne une fourchette entre 1700 et 9700 en se basant sur les cas précédents d’épidémies en Chine, sur la population de Wuhan et des alentours (19 millions de personnes), sur la période d’incubation du virus (dix jours), ainsi que sur le nombre de touristes au départ de l’aéroport de Wuhan avant la suspension des transports (3101 personnes par jour).