Une puce IA qui permet aux drones d’éviter les obstacles en s’appuyant sur le système neuronal des drosophiles

64
Une équipe d'étudiants et professeurs de l'Université Tsinghua développent une puce IA pour drone qui imite le système neuronal optique des drosophiles (image fournie par l'Université Tsinghua)

Écouter

Une équipe de recherche taiwanaise a développé une puce IA (intelligence artificielle) à haute efficacité qui imite les nerfs optiques des drosophiles pour permettre aux drones d’imiter les mouches des fruits et d’éviter ainsi automatiquement les obstacles durant leur vol (capture des flux optiques) en économisant énormément d’énergie par rapport aux capteurs infrarouge ou champs électromagnétiques actuellement utilisés ou encore plus optimal et prometteur que l’œil artificiel également inspiré des drosophiles.

Champ d’application visé : domaine des véhicules sans pilote et des bras robotiques à l’avenir, entre autres.