Interdiction d’accès au territoire étendue aux Hongkongais et Macanais

278
Visiteurs à l'aéroport de Taoyuan (photo CNA)

Compte tenu de l’évolution du nouveau coronavirus 2019-nCoV, le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a décidé d’étendre la liste d’interdiction au territoire aux Hongkongais et aux Macanais à partir de ce mardi 11 février.
Tout de suite, le ministre de la santé, chef de commandement de lutte contre les épidémies, Chen Shih-chung (陳時中) : « A compter de zéro heure du 11 février, tous les Honkongais et Macanais sont interdits d’entrer sur le territoire sauf ceux accomplissant leur accord commercial, ceux impliqués dans le transfert du personnel au sein d’une compagnie multinationale (comprenant leur famille), ou les conjoints des Taiwanais et leurs enfants mineurs ayant déjà un permis de séjour taiwanais. Ces derniers doivent effectuer une quarantaine à domicile. »

Les mesures annoncées le 3 février appliquées aux étudiants chinois, qui ne peuvent pas reprendre les cours à Taiwan pour le moment, s’appliquent désormais également aux étudiants honkongais et macanais.

Le ministère des Transports a également annoncé ce soir que tout voyage en groupe vers Hong Kong et Macao sera interdit jusqu’au 31 mars, cela comprend tout transfert via Hong Kong et Macao.