Scandale d’huile frelatée : Kuo Lieh-cheng condamné en appel à 20 ans de prison

11
(Image : CNA)

La Cour suprême taiwanaise a condamné hier en appel Kuo Ying-chih (郭盈志), plus connu sous son ancien nom Kuo Lieh-cheng (郭烈成), pour fraude et violation de la Loi sur l’hygiène et la sécurité alimentaire.

Kuo Ying-chih a été reconnu coupable d’avoir collecté, en 2014, plus de 200 tonnes d’huiles usagées et de les avoir revendu à l’entreprise Chang Guann (強冠公司), un des principaux vendeurs d’huile du pays, créant ainsi un des plus grands scandales de sécurité alimentaire de l’histoire taiwanaise. L’industriel, avait amassé quelque 6,5 millions de dollars taiwanais (plus de 198 000 euros) de gains illégaux en faisant passer les huiles frelatées pour des huiles de grande qualité, affectant des centaines d’entreprises taiwanaises ainsi que leurs clients.

Huit chefs d’accusation basés sur la Loi sur l’hygiène et la sécurité alimentaire ont été reconnus contre Kuo Ying-chih, qui a aussi été reconnu coupable de fraude aggravée. Il été condamné à 20 ans de prison après avoir été condamné à 12 ans par le tribunal de Pingtung en 2015 puis à plus de 23 ans par le Haut tribunal de Kaohsiung. Par ailleurs, son employé Shih Min-yu (施閔毓) a lui été condamné à 20 mois de prison. Le président de la compagnie Chang Guann Yeh Wen-hsiang (葉文祥), quant à lui, a été condamné en 2017 à 22 ans de prison et a déjà commencé à purger sa peine.