L’Academia Sinica et le NHRI progressent dans la production du Remdesivir

26
Chein Rong-jie (陳榮傑) (au centre) et son groupe de recherche (aimable crédit de l'Academia Sinica)

L’Academia Sinica et le National Health Research Institutes (NHRI) sont les deux organismes taiwanais engagés dans la reproduction du médicament Remdesivir de la société américaine Gilead Sciences Inc. contre le COVID-19.

Le premier a annoncé il y a une semaine avoir réussi à synthétiser en deux semaines plusieurs centaines de milligrammes de ce médicament avec une pureté certifiée à 97 %. Aujourd’hui, le chimiste Chein Rong-jie (陳榮傑) de l’Academia Sinica a révélé que la quantité totale de leur produit venait de dépasser un gramme et qu’en plus, cette fois-ci, la pureté s’élevait à 99%.

De son côté, le NHRI a aussi présenté le fruit de ses recherches hier. L’organisme affirme être parvenu à reproduire un gramme de Remdesivir en seulement cinq jours. Par ailleurs, plusieurs entreprises pharmaceutiques lui ont exprimé leur intention de coopération. Néanmoins, afin de pouvoir produire le médicament de manière industrielle, le producteur doit être en mesure de synthétiser au moins plusieurs centaines de grammes de la matière en une seule fois.