L’investiture de Johnny Chiang Chi-Chen au poste du président du Kuomintang

29
Chiang Chi-chen (江啟臣) élu président interimaire du Kuomintang (Photo RTI)

Chiang Chi-Chen (江啟臣), président du KMT nouvellement élu est entré en fonction ce lundi. Il succède à Wu Den-yih (吳敦義) qui a démissionné de ce poste suite à la défaite présidentielle de janvier dernier.
Il remporte l’élection avec 68,8% des voix contre Hau Lung-pin (郝龍斌) unique opposant, ancien maire de Taipei et ancien ministre de l’environnement.
A 48 ans, le relativement jeune nouveau président occupera sa position pour un peu plus d’une année jusqu’à la fin du mandat normal prévu pour Wu Den-yih soit le 20 mai 2021.

Il prône la réforme du parti pour plus se rapprocher de la société taiwanaise dont il juge que le parti s’est éloigné ces derniers mois. Ainsi, il a déclaré que les relations interdétroits devront passer après la refonte de l’identité du parti : « Ces dernières années, en raison de changements rapides au niveau national et international, les bases de la confiance mutuelle qui régnait entre les deux rives fait face à de rudes défis. Il faudra que nous les reconstruisions dans le futur. Mais pour le moment, le plus important pour le KMT est de se reformer et de se reconstruire. Après tout, il nous faut d’abord regagner la confiance de la société taiwanaise avant de pouvoir discuter de façon pertinente de la manière de se rapprocher d’un consensus interdétroit. »

Cette élection a été marquée par l’absence de réaction directe de la part de la Chine et son président Xi Jinping qui ont pour tradition de féliciter le nouvel élu du parti. Seul le bureau des affaires taiwanaises à transmis ses félicitations au président fraichement élu.