Dernières mesures liées au COVID-19 avec notamment la fermeture des frontières

64
flux de passagers aux aéroports taiwanais (archive CNA)

Écouter

Bien qu’érigé en modèle par de nombreux autres pays pour sa gestion jusqu’à maintenant remarquable de la lutte contre le nouveau coronavirus, Taiwan enregistre ces derniers jours une « croissance rapide »du nombre de cas confirmés, la plupart des nouveaux cas étant liés à des voyages à l’étranger.

Pour endiguer la propagation du virus, le gouvernement taiwanais a annoncé hier la fermeture des frontières à compter de ce jeudi 19 mars. Lors d’une conférence de presse du Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CCEC), la décision a été rendue officielle, stipulant que seuls les ressortissants taiwanais, les diplomates en poste sur l’île et les étrangers titulaires d’un permis de résidence peuvent dorénavant entrer sur le territoire. A noter que les étrangers ayant des obligations professionnelles à Taiwan sont également admis à condition qu’ils disposent d’une preuve écrite recevable.

Et, toute arrivée (ou retour) sur la territoire est scrupuleusement étudiée. Toue personne autorisée à entrer sur le territoire, aussi bien les étrangers que les Taiwanais, sont soumises à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Détails complets dans l’éclairage de la rédaction!