Nouveau plan de clémence pour les étrangers en situation illégale à Taiwan

19
Photo d'illustration CNA

Le bureau de l’immigration a annoncé aujourd’hui un nouveau plan de clémence envers les étrangers. Du 1er avril au 30 juin, tout étranger dont le permis de séjour est expiré peut se présenter à la Justice et il n’encourra pas les sanctions de détention et d’interdiction sur le territoire.

La peine sera une sanction minimum de 2 000 dollars taiwanais (soit 61 euros).
L’objectif de ce plan de clémence est de reprendre contact avec les étrangers dont les travailleurs migrants en situation irrégulière à Taiwan afin de renforcer la lutte contre le COVID-19. Le directeur adjoint du bureau de l’immigration Chung Ching-kun (鐘景琨) a précisé la position du bureau : « Pendant cette période de clémence, nous annulons la plupart des sanctions. Toute personne qui se rendra à la Justice pendant cette période bénéficiera de nos mesures basées sur le principe de « non détention, non contrôle et faible amende » ».

Après la confirmation du 32e cas concernant un travailleur clandestin indonésien, un autre travailleur indonésien clandestin qui s’est rendu à l’hôpital le 19 mars dans un état fiévreux s’est de nouveau échappé.