Les jeunes inventeurs taiwanais à l’honneur

41
Les jeunes inventeurs taiwanais à l'honneur (photo CNA)

Le ministère de l’Education a récemment mis à l’honneur les jeunes inventeurs taiwanais. Décoration, récompense et présentation sous le feu des projecteurs de leurs inventions, la journée qui leur était consacrée restera sans nul doute dans leur mémoire.
Agés de 6 à 19 ans, ils ont participé en groupe ou individuellement au salon international des jeunes inventeurs (IEYI) à Tangerang, en Indonésie fin 2019.
Sur les 140 inventions proposées par 43 écoles de 11 pays, la délégation des jeunes inventeurs taiwanais a glané pas moins de neuf médailles d’or, 11 d’argent et 13 de bronze, toutes inspirées du quotidien ! Le plus petit participant taiwanais primé n’a que 7 ans et déjà plein d’inventivité dans la tête, autant que les 33 inventions primées.

Leurs inventions porteuses de contribution pour la société mettent en relief l’inventivité à la taiwanaise. Nous avons déjà abordé la prise étanche qui sécurise les prises murales en cas d’inondation, la valise inclinable qui offre un gain d’espace non négligeable ou encore le tampon fraicheur pour les œufs qui permet, grâce à son encre issue du jus de haricot noir, de savoir si l’œuf est bon ou périmé.

Distributeur musical automatique de médicaments

Li Shao-bo (李少博), Chen Hsien-ming (陳幰名) et Chang Zhih-chi (張之綺), élèves de sixième année de primaire à l’école Dongguang de Kaohsiung, ont remporté une médaille d’or en séduisant le jury du IEYI 2019 avec leur « Distributeur musical automatique de médicaments ». Le concept des élèves taiwanais a d’ailleurs été breveté. Il s’agit d’un appareil qui peut diffuser de la musique mais dont la première fonctionnalité est de rappeler, via une alarme à une heure définie par exemple, aux personnes âgées sujettes à un traitement de ne pas oublier de prendre leurs médicaments.
Li Shao-bo a expliqué que l’idée lui est venue en voyant « ses grands-parents âgés qui oubliaient souvent de prendre leurs médicaments, ce qui affectait encore plus leur état de santé. Et comme ils aiment écouter de la musique, ils sortent avec un lecteur mp3. »

Avec l’invention de ce lecteur de musique qui rappelle aussi l’heure des médicaments, finis les oublis. Imaginez un distributeur automatique qui actionne une petite boite contenant les gélules à prendre. Quand c’est l’heure, l’alarme sonne, la boite se détache de son boitier et l’alarme ne s’arrête que lorsque la boite est remise en place, donc une fois que le médicament a été pris. Le boitier qui dispose de 12 compartiments permet aussi à son utilisateur d’écouter la radio ou de la musique à son gré, télécommande à l’appui.

 

Prisme de la lumière ludique

C’est sous forme de jeu et de labyrinthe de lumière que trois jeunes élèves de 3e et e année de primaire de Taichung ont mis au point une application pratique de leur cours de sciences. Ce labyrinthe lumineux consiste en un jeu de miroirs que le joueur ajuste selon la couleur du rayon lumineux qu’il souhaite obtenir à la sortie de ce labyrinthe qui décompose les couleurs de l’arc-en-ciel. Le jury du salon international des jeunes inventeurs a récompensé leur approche ludique de ce concept scientifique d’une belle médaille de bronze.

Corde à sauter interactive multi-joueurs

Trois élèves du lycée Sanmin dans le Nouveau Taipei ont aussi enfilé l’or autour du cou. Leur « ensemble de saut à la corde interactif multi-joueur à grande vitesse » repose sur l’idée d’assembler deux longues cordes à sauter traditionnelles et de les combiner en un jeu de cordes plus interactif et rapide. Leur objectif : encourager tout un chacun à faire de l’exercice et entretenir son corps sans que ce soit « une corvée ». Le jury leur a attribué une médaille d’or pour leur pari réussi de rendre passionnante l’approche de faire de l’exercice.
Ces lycéens retiennent surtout de leur expérience à ce concours international l’importance des échanges et interaction pour stimuler les idées, notamment avec d’autres jeunes passionnés et de différentes cultures.

 

Reconnection des gens déconnectés

Autre médaille d’or : le lycée professionnel de Taipei récompensé pour la mise au point d’un « logiciel d’application communautaire pour étendre les plateformes de divertissement et susciter les interactions ».
L’idée est de reconnecter entre eux les personnes souvent déconnectées de leurs voisins à cause des smartphones et autres réseaux sociaux. Ils ont ajouté une dose d’interaction dans ces systèmes connectés pour mieux interagir et reconnectés les utilisateurs entre eux.

 

Hong Jung-chao (洪榮昭), chef de la délégation taiwanaise à l’IEYI et professeur en ingénierie à l’Université normale de Taiwan, a fait montre de sa satisfaction de voir les jeunes taiwanais faire preuve d’ingéniosité et d’inventivité sur la scène internationale. La délégation taiwanaise était d’ailleurs la délégation étrangère la plus nombreuse au salon international. Pour Hong Jung-chao, qu’ils soient médaillés ou non, les jeunes inventeurs sortiront forcément grandis de cette expérience, de part les échanges et partages d’idées avec la jeunesse du monde entier, le tout en anglais, là encore une prouesse pour les plus jeunes d’entre eux !