Taiwan se prépare à faire face à une éventuelle importation alimentaire en difficulté

19
Graines de soja (photo pixabay)

La commission ministérielle de l’Agriculture a déclaré s’être préparée à la situation liée au nouveau coronavirus COVID-19 aux Etats-unis. Important en grande quantité certaines de ses céréales depuis le pays de l’oncle Tom et principalement le maïs, le blé et le soja, Taiwan se prépare au pire scénario si l’importation de ces céréales doit être temporairement suspendue.

Le président de la commission ministérielle de l’Agriculture, Chen Chi-chung (陳吉仲), a cependant voulu être rassurant en annonçant le stock actuel de 3 millions de tonnes pour le soja, le maïs et le blé au cours des six prochains mois. Une initiative déjà effective en avril où le gouvernement taiwanais a augmenté la quantité d’achat de ces denrées stratégiques quitte à devoir les revendre à pertes en cas de surstock dans les mois à venir. La commission ministérielle de l’agriculture n’écarte d’ailleurs pas la possibilité de remplacer la culture du riz de la deuxième saison par le soja, le maïs ou le blé.