Joanne Ou s’exprime sur la réponse de l’ambassade de Chine en France concernant la tribune des parlementaires français et taiwanais appelant à la participation de Taiwan à l’OMS

106
Joanne Ou, Ministère des Affaires étrangères

L’ambassade de Chine en France a réagi via une lettre de son porte-parole à l’appel de parlemantaires français et taiwanais publié dans le média français l’Obs ainsi qu’à la pétition pour que Taiwan adhère à l’Organisation Mondiale de la Santé.
La porte-parole du ministère des Affaies étrangères, Joanne Ou (歐江安), a déclaré que cette lettre est rédigée avec des considérations politiques et que l’ambassade de Chine en France a une nouvelle fois utilisé ses tactiques habituelles pour tenter d’influencer la communauté internationale : « Le gouvernement de la République populaire de Chine a toujours privilégié ses intérêts politiques aux droits de l’homme et la santé. Nous avons vu la déclaration de l’ambassade de Chine en France, mais nous pensons que c’est toujours l’idéologie qui prime, plaçant la politique au-dessus de la santé et de la sécurité des personnes. C’est leur tactique habituelle. La Chine s’est exposée au ridicule. Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire. »

Joanne Ou a souligné que la Chine a dissimulé la situation de l’épidémie et que l’OMS n’a pas pleinement assumé ses responsabilités au stade précoce de l’épidémie. Le travail de prévention de l’épidémie de Taïwan a mis en évidence l’urgence et la nécessité de la participation de Taïwan à l’OMS.