Corée du Sud : Fort d’une réponse perçue comme exemplaire face à la pandémie, le parti de Moon Jae-in remporte une large victoire aux législatives

48
L’ancien premier ministre Lee Nak-yeon (Parti démocrate au pouvoir) a remporté une victoire nette dans une circonscription de Séoul face à son adversaire Huang Kyo-ahh. On le voit ici avec sa femme, Kim Suk-hee, après la victoire le 15 avril. (Image : AFP)


La revue de presse Asie-Pacifique de cette semaine est une revue thématique qui propose de revenir sur les élections législatives sud-coréennes de la semaine dernière, qui se sont déroulées dans un contexte hors norme de pandémie mondiale.

Ce sera l’occasion de se pencher sur les résultats, qui se sont traduits par une victoire très nette du Parti démocrate au pouvoir, celui du président Moon Jae-in, à qui le contexte de crise sanitaire semble avoir largement bénéficié en termes de résultats électoraux. Ce dernier a pu en effet se prévaloir d’une réponse à la pandémie perçue comme exemplaire, à tel point qu’avec Singapour, Taiwan, et dans une moindre mesure le Japon, la Corée du Sud est apparue, ces dernières semaines, comme un modèle à suivre en termes de gestion de la crise sanitaire en Asie et dans le monde.

Cette émission reviendra également sur les conséquences de la réforme électorale, une réforme qui a sensiblement modifié le paysage politique tout en renforçant, paradoxalement, l’influence des deux grands partis principaux, aboutissant ainsi à un effet complètement opposé à l’objectif initial de cette réforme.