Le ministère de l’Intérieur dissout la Ligue nationale des femmes

18
Siège de la Ligue nationale des femmes de la République de Chine (photo CNA)

La Ligue nationale des femmes est un groupe politique de charité créé en 1950 pour rassembler les femmes voulant aider les familles de militaires. Dans ce cadre, la Ligue a, entre autres, lancé une usine pour fabriquer des vêtements militaires. Avec la disparition peu à peu des besoins de soutien aux militaires, la Ligue décida de changer d’objectifs dans les années 90 pour le soutien des plus faibles ou des victimes de catastrophes à l’échelle nationale ou internationale.

La ligue a été financée par la « taxe pour les intérêts de l’armée » entre 1955 et 1989. Cette taxe obligeait les importateurs de produits étrangers à verser à l’Etat 50 centimes de dollars taiwanais pour chaque dollar américain qu’ils envoyaient à leur fournisseur. Au total, la Ligue des femmes aurait reçu pas moins de 100 milliards de dollars taiwanais à ce titre. Du fait que cette taxe spéciale n’était pas classée comme un impôt, son utilisation n’était pas soumise au contrôle régulier de l’Etat ou du parlement. Après la démocratisation du pays, la Ligue, créée sous l’époque autoritaire du Kuomintang, fait l’objet de vérifications dans le cadre de la mise en place de la justice transitionnelle.

C’est un contrôle des comptes de la Ligue qui avait révélé que les revenus de la Ligue étaient des biens mal acquis par le parti politique du Kuomintang dont 90% des fonds s’élevant à 38,7 milliards de dollars taiwanais soit 1,188 milliards d’euros ont été gelés en 2018 après un refus d’obtempérer de la Ligue. Le 26 décembre 2019, le ministère de l’Intérieur a exigé que cette ligue soit transformée en parti politique conformément à la loi sur les partis politiques sous un délai de quatre mois.  Le délai étant à son terme, le ministère de l’Intérieur met donc à exécution aujourd’hui la dissolution de la Ligue.