Selon la diplomatie taiwanaise, une attaque armée par la Chine n’est pas à exclure

350
Le ministre des Affaires étrangères Joseph Wu (photo : AP/TPG)

Le quotidien hongkongais South China Morning Post a récemment rapporté que Pékin chercherait à calmer les ultra-nationalistes qui prônent une invasion militaire de Taiwan en profitant de la pandémie de Covid-19. Invité par la chaîne américaine Fox News le 12 mai, le ministre taiwanais des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮) a commenté le dossier en visioconférence.

Selon le chef de la diplomatie, entrer en guerre en pleine pandémie ralentira la lutte contre l’épidémie. Il a précisé qu’une agression armée par Pékin n’était pas à exclure dans la mesure où un tel conflit pourrait bénéficier au président chinois Xi Jinping, qui est soumis à différentes pressions intérieures. Le ministre a ajouté que depuis de longues années, Taiwan se tenait prête à faire face à une éventuelle opération militaire de la Chine contre l’île.

Il a par ailleurs remercié les Etats-Unis pour leur soutien continu à Taiwan sur le plan de l’armement.