À la découverte de Maître Lu Wen-rui – troisième partie

85
Maître Lu s'entraînant à la Danse du Lion style Taiwan - Crédit Photo : Lu Wen Rui

Écouter

Dans cette troisième partie d’interview de Maître Lu Wen-rui (盧文瑞), nous découvrirons comment il enseigne à ses enfants, ainsi que sa vision de l’avenir du Wushu face à la société actuelle et aux nouveaux sports de combats tant appréciés du grand public.
Maître Lu Wen-rui est un expert reconnu des styles dits « externes » Hung Gar, Zonghe Baihe Quan, et Cai Jia Quan. Il n’accepte pas de disciples à part ses enfants et Ghyslain Kuehn, présentateur de votre émission.
Lexique :
  • Chaîne à 9 Sections 九節鞭 :Sans doute l’arme la plus connue de la catégorie des « armes souples ». Constituée de 9 sections en métal reliés par des anneaux en aciers, avec au bout, une pointe acéré, c’est une arme très difficile à manier.
  • Chaîne météore 流星錘 : Une arme souple également constituée d’une corde de 3 à 5 mètres de long munie à son extrémité, soit d’une lourde boule de métal, soit d’une lourde pointe de métal acéré, appelée dans ce cas « Shengbiao » 繩鏢 .
  • Mabu 馬步 : Appelée en français « position du cavalier », il s’agit de la position de base la plus importante du Wushu. En plus de renforcer les jambes et les muscles fessiers, elle renforce également le mental, car très douloureuse pour le corps. Elle se pratique les deux jambes ouvertes, genoux à l’extérieur, pieds parallèles entre eux et cuisses parallèles au sol, formant un angle de 90° entre les cuisses et les mollets.
  • He Quan 鶴拳 : Ou Bai He Quan 白鶴拳,Style de la grue (blanche). Originaire du Fujian, c’est un des styles les plus présents à Taiwan, et qui compte 6 courants différents.
  • Fajin 發勁: Principe essentiel du Wushu en général, désignant les « sorties d’énergie », sortes de frappes explosives resultant de la combinaison de la bio-mécanique corporelle et de l’énergie interne.
  • Tanglang Quan 螳螂拳 : Style de la mante religieuse. Il s’agit d’un des styles les plus emblématiques du Wushu, avec de nombreux courants différents. Il s’agit d’un mélange des pas du style du singe, avec les mains parfois en forme des crochets de la mante religieuse, pour agripper l’adversaire.
  • Maître Peng Hanping 彭韓萍 :Surnommé « Xiao Peng » (小彭), il est le maître qui a le plus marqué et influencé maître Lu. Expert en différents styles notamment Hung Gar, Tanglang Quan, et Taiji Quan style Chen, maître Peng est décédé brutalement dans un accident de scooter en 1999.
  • Maître Zhang Kezhi 張克治 :Maître de style Hung Gar élevé au range de trésor national. Il est sans aucun doute celui qui a le plus développé le style dans tous le pays, grâce à de très nombreux disciples, également à l’international, dont en France. Il est l’un des maîtres de Maître Lu Wen-rui.
Émission proposée par Ghyslain Kuehn, rédacteur en chef du site de référence des arts martiaux chinois : www.wukongwushu.com