L’histoire de la plantation des arbres à quinine revisitée grâce à la pandémie de Covid-19

101
Cinchona_calisaya_-(Photo : wikicommons Köhler–s_Medizinal-Pflanzen)

Écouter

Alors que le monde entier cherche des solutions pour lutter contre la pandémie de Covid-19, l’infectiologue français Didier Raoult a prôné l’efficacité de l’hydroxychloroquine. Ainsi, après la Chine, la Corée du Sud, la France et les Etats-Unis, à Taiwan le centre de commandement de lutte contre les épidémies a autorisé les médecins à recourir à ce traitement le 26 mars.

L’hydreoxychloroquine est un dérivé de synthèse de la quinine. Quant à la quinine, elle est une substance extraite de l’arbre quinquina originaire de l’Amérique du sud. Cet arbre d’une origine aussi lointaine a pourtant eu une place importante dans l’histoire taiwanaise, surtout à l’époque japonaise pour répondre au besoin des Japonais qui colonisaient Taiwan et des soldats japonais à la conquête de l’Asie.