Investiture présidentielle : Tsai Ing-wen rejette « un pays, deux système »

52
La présidente Tsai Ing-wen prononce son discours d'investiture (image : bureau présidentiel)

Ce matin, la présidente réélue Tsai Ing-wen et son nouveau adjoint William Lai (賴清德) ont prêté le serment politique au palais présidentiel, devenant officiellement les quinzièmes présidente et vice-président taiwanais. Cette cérémonie a été tout de suite suivie d’un rassemblement à la Maison des Hôtes de Taipei (台北賓館), située à deux pas du palais présidentiel, où Tsai Ing-wen a prononcé un discours devant deux centaines de personnes, un public considérablement réduit en raison de la pandémie.

Dans son discours, la chef de l’Etat a tenu à remercier non seulement les membres du Centre de lutte contre les épidémies (CECC) pour leur sacrifice dans le combat contre le Covid-19 mais aussi toute la population pour sa discipline remarquable face à la pandémie. La chef de l’Etat a appelé les Taiwanais à rester unis afin de faire face aux futurs défis.

En ce qui concerne les relations interdétroit, Tsai Ing-wen a réitéré son principe énoncé pour la première fois dans son discours de réélection en janvier dernier. « Je réitère ces quatre points : la paix, l’égalité, la démocratie et le dialogue. Nous n’acceptons pas la proposition de un pays, deux systèmes  de Pékin, qui minimiserait Taiwan et porterait atteinte au statu quo dans le détroit.  Ceci est notre principe ferme. Nous nous appuierons sur la Constitution de la République de Chine et les dispositions des relations interdétroit pour gérer les affaires entre les deux rives du détroit », a déclaré Tsai Ing-wen. Elle a également souligné que Taiwan coopérerait avec des pays étrangers dans le maintien de la paix et la stabilité régionale.