Le fonctionnement des coupons du gouvernement pour relancer la consommation

65
Le premier ministre : Image CNA

Le Yuan exécutif a annoncé le 2 juin un plan détaillé pour stimuler la consommation via un système de bons qui pourront être utilisés à partir du 15 juillet jusqu’à la fin du mois de décembre. Ces coupons de revitalisation (振興三倍券) sont au prix de 1000 dollars taiwanais (30 euros) par personne et permettent de dépenser l’équivalent de 3000 dollars taiwanais (90 euros).

Ces coupons concernent les Taïwanais et les conjoints étrangers (y compris les Chinois) détenteurs d’une carte de résidents (ARC). Les bébés nés avant la fin du mois de décembre et ayant obtenu une carte d’assurance santé universelle avant cette date peuvent également bénéficier des coupons. Les 1,2 millions de ménages disposant des plus faibles revenus n’ont pas à payer 1000 dollars taiwanais. Le gouvernement transférera directement l’argent sur leur compte afin d’éviter qu’ils soient stigmatisés.

Il y a quatre méthodes pour utliser ces coupons : en papier, par des applications de paiement (comme les paiements par Line et Jkopay), des porte-monnaie électroniques (comme Easy card) et enfin des cartes de crédit. En papier, 5 coupons de 200 dollars taiwanais et 4 coupons de 500 dollars taiwanais seront distribués par personne, sans que le rendu de monnaie lors des achats ne soit possible. Ils pourront être obtenus à partir du 15 juillet sur présentation de la carte d’assurance universelle dans plus de 1 300 bureaux de poste, et pourront être commandés à l’avance sans frais à partir du 1er juillet. Ils seront ensuite à retirer dans plus de 10 000 magasins des quatre grandes chaînes de magasins de proximité à partir du 15 juillet.

Ceux qui souhaitent les récupérer sur leur carte de crédit, ou via les systèmes de paiements électroniques, doivent s’enregistrer en ligne à partir du 1er juillet. 2 000 dollars taiwanais seront déduits directement de la facture mensuelle à partir de 3000 dollars taiwanais de dépense.

Les coupons peuvent être utilisés dans les magasins physiques, restaurants, marchés de nuit, marchés traditionnels, quartiers commerçants, activités artistiques et culturelles, hébergement et visites touristiques, trains à grande vitesse et trains, etc. Ils ne peuvent servir à l’achat en ligne, au paiement des impôts, d’amendes, de redevances, de polices d’assurance, d’actions, ni à côtiser à la retraite, payer des dépenses en carte de crédit des chèques-cadeaux, de cartes prépayées, acheter des cigarettes, etc.

En principe, ils ne peuvent pas être utilisés dans le commerce en ligne, mais cela restera éventuellement possible dans le cas de la vente de billets pour des activités réelles. Par exemple, il sera possible d’acheter des places pour assister à des spectacles, des expositions, des compétitions (sportives par exemple), etc.