Un pas vers des marchés de nuit écologiques

30

Les marchés de nuit sont, en plus d’être parmi les endroits les plus visités par les touristes, un des principaux lieu de vie des Taiwanais. Mais pour rester bon marché beaucoup de gestes restent peu écologiques et hygiéniques. Le Bureau de protection de l’Environnment (EPA) profite d’une affluence faible pour mettre en place de nouvelles mesures basées dans un premier temps sur le volontariat avec des marchés pilotes plus propres et écologiques.
Plusieurs normes et directives devraient découler de ces marchés pilotes concernant le traitement des huiles usées, des fumées de cuisson, du recyclage des déchets ou encore de la transformation progressive vers la disparation de la vaisselle et des couverts consommables.
Une disposition qui, si elle s’avère réussie, pourrait s’étendre à tous les marchés de nuit taiwanais.