Les voyages d’affaires partiellement autorisés avec une quatorzaine à domicile réduite

336
Des pays à risque faible ou moyen selon le CECC (Image CECC)

Le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a annoncé aujourd’hui qu’à compter du 22 juin prochain, les visiteurs étrangers en voyage d’affaires répondant aux conditions définies pourront demander à venir à Taiwan et bénéficier d’un raccourcissement de la durée de leur quarantaine à domicile obligatoire.

Conditions :

  • Séjour de moins de trois mois à Taiwan
  • Voyage d’affaires comprenant certaines activités : vérification des marchandises, service après-vente, assistance technique et formation, signature d’un contrat…)
  • Personne en provenance d’un des pays/régions à faible/moyen risque d’infection (voir liste CECC). Les visiteurs ne doivent pas avoir voyagé dans d’autres régions et pays 14 jours avant l’embarquement.

Documents à fournir :

  • Pièces justificatives fournies par les entreprises d’accueil à Taiwan
  • Programme de séjour à Taiwan
  • Plan de quarantaine
  • Test d’acide nucléique négatif effectué trois jours avant l’embarquement

Pour raccourcir la quanrantaine à domicile :

  • Les visiteurs d’affaires en provenance des pays à faible risque peuvent demander un dépistage à leurs propres frais auprès des autorités de santé locales le 5e jour après leur installation dans des hôtels de quarantaine, le 7e jour pour ceux en provenance des pays à moyen risque
  • En cas de test négatif, les visiteurs peuvent demander à changer leur statut de quarantaine en auto-surveillance de santé

Auto-surveillance de santé :

Pendant 21 jour après l’arrivée à Taiwan :

  • Contrôle quotidien de températures
  • Envoi/Réception de SMS pour vérifier l’ état de santé
  • Activités conformes à l’agenda prévu
  • Respect du système d’inscription des coordonnées dans certains lieux
  • Evitement des espaces publics
  • Port du masque obligatoire

Informations complémentaires :

  • Quarantaine de 14 jours sans possibilité d’aménagement pour les séjours d’affaires de plus de trois mois
  • Possibilité, pour les visiteurs qui ne répondent pas aux conditions définies mais qui ont des besoins commerciaux particuliers ou d’autres activités nécessaires, de déposer une demande à part
  • Possibilité de procédures de quarantaine simplifiées sur la base du principe de réciprocité et de la situation épidémique des différents pays
  • A compter du 17 juin, tout étranger (sauf des résidents chinois, honkongais ou macanais) sans carte de séjour (ARC) ne peut plus demander d’indemnisation pour la prévention de l’épidémie

Classement des pays selon le risque d’infectiosité :

Pays à faible risque : Nouvelle Zélande, Australie, Macao, Palaos, Fidji, Brunei, Vietnam, Hong Kong, Thaïlande, Mongolie, Bhoutan

Pays à moyen risque : Corée du Sud, Japon, Malaisie, Singapour

Cette liste sera réajustée toutes les deux semaines en fonction de la situation de la pandémie, la capacité de surveillance et de dépistage et la transparence des informations de chaque pays.