Stages, formations, PVT… : Taïwan rouvre ses frontières à de nouvelles catégories de personnes

159
(Image : Internet)

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé hier qu’à partir du 29 juin prochain, les étrangers souhaitant se rendre à Taïwan pour participer à une conférence internationale, un salon commercial, un stage, une formation, un échange de jeunes, un bénévolat, une mission à caractère religieux ou encore des « vacances-travail » pourront déposer une demande auprès de la représentation taïwanaise dans leur pays d’origine.

Les demandes devront être jointes de plusieurs documents, et notamment d’un certificat de dépistage négatif au Covid-19 réalisé à l’acide nucléique trois jours avant la date de l’embarquement. Les personnes dont la demande aura été acceptée devront également se soumettre à une période de quarantaine de 14 jours à leur arrivée à Taïwan.

Le ministère a précisé que cette réouverture partielle des frontières vise à stimuler l’économie et les échanges internationaux, et que les demandes d’étudiants souhaitant se rendre à Taïwan pour leurs études seront, elles, traitées par le ministère de l’Education.

Hier, le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a également annoncé, sans mentionner de date précise, que seraient bientôt autorisés à venir à Taïwan les étrangers souhaitant venir pour des soins médicaux, hors bilan de santé et chirurgie esthétique. Ces personnes devront se soumettre aux mêmes conditions que celles évoquées plus haut, mais seront autorisées à être accompagnées d’un ou deux proches.

Restent toujours interdits pour l’instant les voyages d’agrément, qui comprennent le tourisme, les visites d’amis, une participation à un mariage, ou encore les personnes souhaitant venir à Taïwan pour assister à un spectacle, une compétition sportive, ou un festival culturel.