Taiwan fait tout pour conserver ses orchidées

257
Orchidée papillon (photo : Pixabay)

Un programme ambitieux lancé il y a deux ans pour préserver les espèces d’orchidées papillons endémiques à Taiwan bat son plein. Intitulé « Rapportons nos orchidées papillons à la maison », le programme a été initié par un groupe spécialisé dans la conservation des plantes tropicales.

L’objectif affiché par un des initiateurs du programme, Chen Chun-ming (陳俊銘), est de sauvegarder les orchidées endémiques à Taiwan et ramener à Taiwan toutes les espèces d’orchidées papillons qui existent à travers le monde, de sorte que le centre de conservation Cecilia Koo de Pingtung, dans le sud de Taiwan, soit doté de chacune des espèces d’orchidées tropicales.

Taiwan, comme de nombreux autres pays et régions du monde, a vu disparaître progressivement plusieurs espèces d’orchidées de la nature, souvent « cueillies » pour leur beauté. C’est notamment le cas de l’orchidée papillon Phalaenopsis equestris qui n’existe guère plus qu’en faible quantité sur une petite île au sud-est de l’île aux orchidées. Selon Chen Chun-ming, il y a urgence à agir pour conserver cette espèce très menacée.

A travers ce programme, le centre de conservation Cecilia Koo cherche à réintroduire à Taiwan les espèces d’orchidées papillons disparues en même temps qu’il s’attache à prospecter tous les anciens sites de plantation d’orchidées dans le pays dans le but de préserver les espèces menacées et retrouver d’éventuelles espèces sauvages à protéger.

Orchidées papillon et orchidées Dendrobium lors des Foralies mondiales de Taichung 2018 (Image RTI)

Le centre Cecilia Koo est le leader mondial de la conservation des plantes vivantes avec plus de 33 689 espèces, parmi lesquelles plus de 9 000 espèces de la famille des orchidées. Concernant les orchidées papillons, Chen Chung-ming a détaillé qu’il existe deux espèces différentes endémiques à Taiwan : l’orchidée papillon Phalaenopsis equestris aux fleurs roses ou rouges et l’orchidée Phalaenopsis aphrodite de Formose aux pétales blanches qui pousse dans les forêts de basse altitude, entre 100 et 400 mètres. On les trouve principalement à la pointe sud de l’île, à Hengchun, ainsi que sur la côte sud-est, dans le comté de Taitung, y compris sur l’île aux orchidées.

Industrie importante du développement de Taiwan à l’époque de l’occupation japonaise, les orchidées taiwanaises sont mondialement reconnues, le pays étant parfois surnommé le royaume des orchidées. Néanmoins, certaines espèces sont menacées, d’où l’importance du programme initié par le centre de conservation Cecilia Koo de Pingtung qui espère bien, à terme, faire que les orchidées endémiques de l’île se produisent sans la main de l’Homme et qu’elles poussent en plus grand nombre pour assurer leur auto-conservation.

oeuvre des étudiants en horticulture de l’Université de Chiayi
(Image CNA)