Introduction d’une proposition de loi de prévention contre une invasion de Taïwan à la Chambre des représentants américaine

164
Joanne Ou, porte-parole du ministère des Affaires étrangères (photo : ministère des Affaires étrangères)

Une proposition de loi de prévention d’une invasion de Taïwan (Taiwan Invasion Prevention Act) a été introduite hier à la Chambre des représentants américaine.

Si le texte est adopté et ratifié, il autoriserait les Etats-Unis, pendant 5 ans à compter de son entrée en vigueur, à répondre militairement de façon limitée en cas d’usage de la force par la Chine contre Taïwan.

Membre du sous-comité des affaires asiatiques au sein de la Chambre et à l’origine de cette proposition de loi, Ted Yoho a déclaré que le texte pourrait venir clarifier et renforcer l’engagement des Etats-Unis à défendre Taïwan dans l’éventualité d’une attaque armée.

Le texte souligne le fait que depuis l’élection de Tsai Ing-wen en 2016, le gouvernement chinois a intensifié la pression exercée sur Taïwan en l’isolant diplomatiquement et en multipliant les provocations militaires.

Il suggère également des visites respectives des présidents américain et taïwanais et l’établissement d’une série de dialogues touchant à la sécurité ainsi que des exercices militaires conjoints, et promeut la signature d’un accord commercial bilatéral entre Taïwan et les Etats-Unis.

Le ministère taïwanais des Affaires étrangères a remercié le représentant pour l’introduction de la proposition de loi. Sa porte-parole Joanne Ou (歐江安) a déclaré être favorable à la visite de hauts-responsables américains à Taïwan et à une visite de Tsai Ing-wen au Parlement américain.