Une grande manifestation des travailleurs migrants pour obtenir des droits politiques

15

D’après l’Union des travailleurs migrants (UTM), la déclaration du Yuan Législatif du 21 août dernier concernant les droits référendaires des travailleurs migrants a reconnu qu’il est inapproprié de différencier les droits politiques par la nationalité. L’UTM déclare que Taiwan ne suit pas la tendance mondiale concernant les droits des travailleurs alors que le gouvernement ne cesse de promouvoir la nouvelle politique vers le sud et qu’il n’y a pas moins de 670 000 travailleurs migrants sur le sol taiwanais. L’union a ainsi décidé d’organiser une manifestation intitulée « Considérer les non-citoyens » devant le palais présidentiel le 7 janvier prochain.

 

Liu Shou-ying (劉曉櫻), représentante de l’UTM, a déclaré : « Nous avons choisi de démarrer la manifestation devant le ministère du travail pour leur demander, quand allez-vous finalement regarder le problème en face et l’affronter ? Quand allez-vous arrêter d’esquiver le problème ? Quand prendrez-vous cette responsabilité sur les épaules ? Cette manifestation a pour objectif principal de « Considérer les non-citoyens » ,nous pensons que s’ils vivent ici comme les Taiwanais, ils doivent avoir les mêmes droits que les Taiwanais quant à la participation et la prise de décisions concernant leurs droits. Nous terminerons la manifestation devant le palais présidentiel en espérant que le gouvernement se penchera sur le droit décisionnel politique des non-citoyens. »

 

Cette manifestation soulèvera trois problèmes dont le premier qui est l’absence de garantie du droit de travail pour le secteur de l’aide à domicile amenant à un rythme de travail aberrant. Le deuxième problème étant la condition des travailleurs migrants qui sont exploités à Taiwan depuis 25 ans et qui n’a toujours pas changé. Enfin,le dernier problème est que les travailleurs migrants ne peuvent pas changer librement de patrons sur le sol taiwanais ce qui amène à de l’esclavage et au non respect des droits de l’Homme.