Taïwan soutient la stratégie indo-pacifique des États-Unis et le CPTPP dirigé par le Japon

17

Le vice-président Chen Chien-jen (陳建仁) a déclaré aujourd’hui que Taiwan soutenait la stratégie Indo-Pacifique initiée par les Etats-Unis et un nouvel accord commercial régional sous la direction du Japon, et espérait travailler avec les deux pays pour concrétiser ces nouvelles initiatives.

Lors de son allocution à l’ouverture d’un séminaire international à Taipei, Chen a déclaré que Taiwan était heureux de voir le président Trump exposer sa vision d’une région indo-pacifique libre et ouverte lors du sommet des dirigeants de l’APEC au Vietnam le mois dernier. Chen a ajouté qu’au cours de ce même sommet, sous la direction du Japon, 11 pays avaient signé l’accord de partenariat transpacifique (CPTPP). Il a réitéré le souhait de Taiwan d’y participer.

Chen a indiqué que, depuis son entrée en fonction en mai 2016, le gouvernement du Parti démocrate progressiste avait fait la preuve de son engagement pour accroître la coopération régionale et internationale et le libre-échange. Selon lui, le gouvernement est impatient d’accroître la coopération et le commerce et de renforcer les liens avec la région indo-pacifique en définissant un rôle régional pour Taiwan à travers la nouvelle politique vers le sud.

Le vice-président a néanmoins répété que bien que Taiwan cherche à créer la prospérité dans la région, le pays est également préoccupé par la sécurité régionale, notamment en raison des inquiétudes soulevées par les tests balistiques de la Corée du Nord et de la question de la mer de Chine méridionale. Sur cette question, Chen a ajouté que Taïwan continuera à surveiller la situation et à s’assurer que la liberté de navigation et de survol est maintenue dans la mer de Chine méridionale, ce qui est essentiel selon lui pour la sécurité régionale et une économie mondiale durable.