Lai exhorte les chefs d’entreprise à augmenter les salaires

19

Lors de son premier petit-déjeuner hier matin avec les membres de l’Association nationale de l’industrie et du commerce (CNAIC), le premier ministre William Lai (賴清德) a demandé aux chefs d’entreprise présents d’investir dans le développement de la nation et de suivre la hausse des salaires prévue par le gouvernement pour que les employés du secteur public stimulent le marché.

Lai a ajouté que le taux de chômage était tombé à 3,75% et que 175 000 emplois supplémentaires devaient être créés pour le réduire à 2%. Selon lui, de meilleurs salaires permettraient à Taiwan de retenir les talents à Taiwan pour éviter qu’ils n’aillent travailler en Chine, au Japon et en Corée du Sud. Mettre un frein à la fuite des cerveaux dynamiserait l’économie taiwanaise d’après lui.

Lai en a appelé à une étroite collaboration entre le secteur privé et le secteur public, condition nécessaire pour instaurer une croissance durable. La croissance taiwanaise devrait atteindre 2,58% cette année et se situer au-delà de 2% l’année prochaine.

Le gouvernement a fait du développement économique et de la croissance sa priorité. Lai a déclaré qu’il avait présenté plusieurs mesures économiques depuis son entrée en fonction en septembre, notamment une hausse de salaire de 3% pour les employés du secteur public, mais aussi un paquet de réformes fiscales introduisant des mesures de réduction d’impôts pour les salariés, des propositions visant à atténuer cinq types de pénuries industrielles ainsi qu’un ensemble de mesures de déréglementation pour accroître la flexibilité au travail.

Les représentants des entreprises ont déclaré que la flexibilité du travail est nécessaire pour le développement et ont promis d’assurer la protection des droits du travail.