Trente-six sénateurs américains exhortent Donald Trump à garder Taïwan à l’esprit

15

Dans une lettre conjointe adressée à Donald Trump, 36 sénateurs américains ont exhorté le président à garder à l’esprit Taïwan avant son voyage en Chine plus tard ce mois-ci. « Tandis que vous discuterez des questions critiques, y compris de la prolifération nucléaire et du commerce, nous vous appelons à rester conscient et à défendre notre partenariat vital avec Taïwan » déclarait la lettre, signée par 23 républicains, 12 démocrates et 1 indépendant.

 

La lettre invitait également Trump à réitérer publiquement l’importance du Taïwan Relations Act comme l’ont fait ses prédécesseurs, décrivant la loi comme la pierre angulaire de la politique de Washington envers Taïwan depuis que les deux nations ont rompu leurs relations diplomatiques officielles en 1979. « Votre réaffirmation servirait non seulement à démontrer la continuité de la politique américaine envers Taïwan, mais serait aussi une démonstration importante du leadership américain dans l’Indo-Asie-Pacifique » indiquait la lettre.

 

Les sénateurs ont tous convenu que Taïwan s’était distinguée comme l’un des alliés les plus proches des Etats-Unis dans la région et méritait un soutien fort. La lettre insistait sur le fait que Pékin doit comprendre que les liens étroits entre Washington et Taipei ne sont ni négociables ni subordonnés à d’autres problèmes sans rapports. « Nous espérons que vous indiquerez clairement que les Etats-Unis maintiendront leurs relations et leurs canaux de communication avec Taïwan et encouragent Pékin à maintenir les siens également » concluait la lettre.

 

Le bureau de représentation de Taïwan aux Etats-Unis a exprimé sa gratitude pour la lettre conjointe qui indique un fort soutien pour Taïwan de tous les partis au Congrès américain. Donald Trump se rendra au Japon, en Corée du Sud, en Chine, au Vietnam et aux Philippines du 3 au 14 novembre. Il s’agira du premier voyage de Trump en Chine où il rencontrera son homologue au milieu de rumeurs selon lesquelles l’importance accrue de Pékin dans la politique étrangère américaine pourrait compromettre le soutien américain à Taïwan.