17 ONG taïwanaises se rassemblent à l’approche du 19e congrès national du Parti communiste chinois

26

Les représentants de 17 organisations non gouvernementales basées à Taïwan ont tenu aujourd’hui une conférence de presse dénonçant le désastre qu’elles observent en matière des droits de l’Homme depuis quelques années en Chine. Eeling Chiu, secrétaire générale (邱伊翎) de Taiwan Association for Human Rights a insisté sur le fait que la nouvelle loi chinoise réglementant les «activités des organisations non-gouvernementales étrangères sur le continent chinois» et la loi sur la sécurité de l’internet renforcent leur surveillance de l’internet et leur oppression sur les activistes chinois en Chine et les étrangers : « Nous avons constaté successivement de nombreux dossiers comme celui de Lee Ming-che (李明哲) ou comme l’arrestation de Gui Ming-hai (桂明海) déjà naturalisé d’une autre nationalité qui dévoilent la tentative chinoise d’étendre sa juridiction sur les étrangers. Pour nous, il s’agit d’une alerte sévère. » Les organisation invitent tout le monde à laisser un message à Xi Jinping (習近平) sur le facebook du Palais de l’Assemblée du Peuple dans le but de démontrer au parti communiste chinois la détermination mondiale à lutter contre les abus des droits de l’Homme.