La réunion internationale des partenaires de l’environnement partage ses expériences avec le Sud

14

La « Conférence internationale sur le partenariat environnemental 2017 » a eu lieu aujourd’hui à Taipei. La réunion comprenait un séminaire consacré aux échanges sur la mise en oeuvre des contrôles environnementaux et forum sur l’économie circulaire. Le directeur de la protection de l’environnement, Lee Ying-yuan (李應元), a déclaré que, dans le cadre de la coopération environnementale entre Taiwan et les États-Unis, Taiwan a par le passé pu partager des expériences réussies avec les pays du sud-est asiatique sur des sujets tels que le « contrôle de la pollution par le mercure » et la « gestion du recyclage des déchets électroniques ». Cette fois-ci, en accord avec la nouvelle politique vers le sud du gouvernement, Taiwan va travailler avec des officiels en provenance des Etats-Unis, de Thailande, du Viet-Nam et des autres pays du sud-est asiatique pour partager son expérience d’audit environnemental.

Voici ce qu’a déclaré Lee Ying-yuan : « Cette fois-ci, les discussions avec le Viet Nam et la Thaïlande porteront sur l’application des lois de protection de l’environnement. Par le passé nous avions discuté de la gestion des déchets électroniques au cours d’une réunion en Malaisie. Et bientôt, en octobre, se tiendra une réunion en Indonésie. Lors d’une rencontre au Vietnam en 2014, tout le monde a pensé que ce genre de partage d’expérience était très précieux. »

La présidente Tsai a déclaré que Taiwan se dirige vers une économie du recyclage et s’engage à convertir les déchets en ressources renouvelables et à devenir un hotspot en Asie. Lors de la réunion, 12 représentants des autorités compétentes des États-Unis, de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Nouvelle-Zélande, de Singapour ainsi que des professionnels de ces pays seront invités à partager des pratiques innovantes et des exemples de réussite sur le sujet « l’économie du recyclage du plastique » et « l’économie du recyclage des déchets alimentaires ».

Robert W. Forden, directeur adjoint de l’Institut Américain à Taiwan (AIT), a déclaré que l’économie circulaire est, pour la présidente Tsai Ing-wen, l’une des sept industries innovantes à promouvoir en priorité. Il a ajouté que les entreprises américaines et taiwanaises étaient en train d’explorer les possibilités de coopération des deux parties en vue de l’économie circulaire et qu’il espérait qu’à l’avenir les échanges seraient plus nombreux.

Voici ce qu’a déclaré Robert Forden : « Il existe à Taiwan de nombreux chefs d’entreprise et scientifiques qui soutiennent le concept d’économie circulaire et sont optimistes quant aux bénéfices de l’économie circulaire. Nous sommes donc impatients qu’il y ait plus d’échanges à l’avenir, à la fois entre les agences de protection de l’environnement américaine et taiwanaise, mais aussi entre les entreprises. »

La direction de la protection de l’environnement (EPA) a souligné que Taïwan a fait de grands efforts pour promouvoir l’économie circulaire et espère construire une « plateforme de coopération économique mondiale pour l’économie circulaire » et promouvoir des relations de partenariat bilatérales, multilatérales, régionales et mondiales avec tous les pays.