L’usage de drogues illicites touche de plus en plus une population jeune

6

La consommation de drogues illicites à Taïwan est maintenant la plus répandue parmi les jeunes dans la vingtaine selon le Bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique (FDA). Selon la directrice du FDA Tsay Wen-ing [蔡文瑛], la catégorie de gens âgés de 24 à 29 ans a dépassé celle de 30 à 39 ans en terme de consommation de drogue dans une tendance qui a démarré en 2015. Cette tendance s’est reflétée dans les données hospitalières sur les incidents signalés de consommation de drogue illicite entre 2013 et 2016, qui ont montré que 43,9% des  des personnes qui consomment pour la première fois de la drogue ont la vingtaine.

 

Ce développement est une préoccupation croissante pour le gouvernement, d’autant que ces jeunes de 24 à 29 ans constituent l’épine dorsale de la productivité économique du pays a expliqué Tsay. Selon cette dernière, les drogues les plus fréquemment utilisées sont de classe B comme par exemple la méthamphétamine. Le FDA a récemment commencé à mobiliser des ressources pour sensibiliser la population à ce problème. Il a reçu l’assistance de 80 entreprises qui ont mis en place des campagnes antidrogue au sein de leur locaux. Ces efforts pour lutter contre la consommation de drogues sont une réaction à une enquête réalisée en 2014 auprès de 20 000 citoyens taïwanais âgés de 12 à 64 ans, qui a révélé que 1,29% des répondants avaient déjà consommé des drogues illicites.