Le premier ministre condamne les manifestations qui ont eu lieu pendant la cérémonie d’ouverture de l’Universiade

9

Au cours d’une adresse à l’assemblée aujourd’hui, le premier ministre Lin Chuan (林全) a condamné les manifestants contre la réforme des retraites qui ont perturbé le bon déroulement de la cérémonie d’ouverture de l’Universiade d’été 2017 pendant le week end.

Lin a déclaré qu’il était regrettable que la cérémonie d’ouverture de cet événement sportif ait été perturbée par la manifestation. Les manifestants ont en effet empêché la plupart des athlètes de faire leur entrée sur le stade à temps pour défiler derrière leur drapeau respectif.

Lin a déclaré que les mesures de sécurité de l’Universiade n’étaient pas suffisantes et a promis une sécurité renforcée à l’avenir. Il a par ailleurs demandé au ministère de l’intérieur et à la police taïwanaise de revoir et ajuster leurs dispositifs. Voici ce que le premier ministre a déclaré : « Un nombre important de policiers a été mobilisé, mais ils se sont montrés incapables de prendre des mesures claires et radicales. On ne sait pas non plus très bien quelles seront les mesures prises dans les zones à accès restreint si les athlètes ou le public se trouvent menacés. Nous avons besoin d’une ligne de conduite claire. Bien sûr, à l’avenir, nous appliquerons strictement la loi. »

Lin a fini son compte rendu en déclarant que ces manifestations avaient causé des dommages à la nation et à la société taïwanaises et qu’il en allait de la responsabilité du gouvernement d’empêcher que ce genre d’événement ne se reproduise durant des événements internationaux.