Les syndicats demandent la hausse du salaire minimum national

10

En amont d’une réunion régulière du comité pour l’étude du salaire minimum qui se tiendra le 18 août prochain, la ministre du travail Lin mei-chu [林美珠] et le ministre de l’économie Lee Shi-kuang [李世光] se sont entretenus quelques jours plus tôt avec les leaders de sept principales organisations industrielles et commerciales afin d’échanger leurs points de vue. Le patronat a fait part que s’il était question d’augmenter les salaires, le gouvernement devrait prendre l’initiative en réhaussant les salaires des professeurs, des fonctionnaires et des militaires et en révisant le système de congés des salariés.

 

Puisque le ministre de l’économie a présenté sa démission ce matin, seule la ministre du travail était présente aujourd’hui pour discuter avec les syndicats. Le président de Taiwan confederation of Trade Unions Chuang chuei-an [莊爵安] a exprimé ses attentes en matière de salaire minimum : « Le salaire minimum national doit être calculé à partir d’un seuil qu’on multiplie par un ratio en fonction du nombre de personnes à charge et qui prend en compte différents critères. Il faut que ce seuil minimal atteigne les 27 711 NTD par mois ou 160 NTD de l’heure. »

 

Quant aux demandes du patronat, Chuang Chuei-an considère que la nouvelle loi fixant un jour de repos obligatoire et un jour de repos facultatif par semaine est une question à part qui doit être séparée de la question du salaire. Néanmoins, il s’est dit d’accord pour que certains éléments de la loi fassent l’objet de discussions.