Taiwan réfute toute accusation indonésienne sur la pêche illégale de ses chalutiers

14

La ministre indonésienne des affaires maritimes de la pêche, Susi Pudjiastuti a indiqué que son pays avait repéré récemment l’opération illégale de 12 chalutiers étrangers dans les eaux de l’île Biak à travers le site Global Fishing Watch de surveillance. Parmi ces 12 chalutiers, sept battaient le pavillon taiwanais, quatre étaient japonais et un chinois. La ministre indonésienne a annoncé qu’elle adresserait des courriers officiels aux pays concernés et qu’elle soulèverait le dossier à INTERPOL pourqu’elle dévoile les informations et la trajectoire de ces chalutiers.

 

Aujourd’hui, la commission ministérielle de l’agriculture de Taiwan a précisé de son côté que d’après des données enregistrées par le VMS, le système de surveillance des vaisseaux, les sept chalutiers taiwanais pointés du doigt par l’Indonésie n’ont pas pénétré les eaux économiques indonésiennes durant les trois derniers mois. Taiwan est prêt à apporter les preuves et a invité l’Indonésie à faire de même. A présent, les autorités taiwanaises n’ont encore reçu aucun courrier officiel de la part de l’Indonésie.