Foxconn n’a pas dit son dernier mot dans le dossier de rachat de Toshiba Memory

17

Le géant taiwanais de l’électronique Foxconn est encore dans la course pour le rachat du volet des puces-mémoires du groupe japonais Toshiba. En réalité, hier, lors du comité d’administration, Toshiba a décidé de priviléger le consortium multinational japonais, américain et coréen dans l’aquisition de son groupe Toshiba Memory.

 

Aujourd’hui, le président du groupe Foxconn, Terry Gou (郭台銘) a réfuté les rumeurs avançant que son groupe serait exclu des discussions.

C’est lors d’une assemblée générale des actionnaires réunie aujourd’hui qu’il a précisé que Foxconn avait encore une opportunité de voir son appel d’offres prise en compte par Toshiba, malgré l’annonce du groupe japonais d’accorder à ce consortium plurinational un droit de négociations privilégiées pour le rachat de Toshiba Memory afin de garder une part japonaise importante dans la filiale.