Principales directions pour la prochaine étape de la politique vers le sud

16

Aujourd’hui, l’Institut de Recherche Economique de Taiwan (TIER) a organisé un colloque sur les perspectives du développement économique et politique de l’Asie en 2017. Le président de l’Institut Chiang Pin-kung (江丙坤) a indiqué que la multiplication des échanges entre les membres de l’ASEAN a agrandi l’ampleur de ce marché commun régional au point qu’il a déjà dépassé celui de l’Union Européenne. L’économiste a conseillé au gouvernement de renforcer sa politique en faveur des échanges avec les pays du sud.

 

Le ministre sans portefeuille Deng Chen-chung (John Deng, 鄧振中), qui a pris part à la réunion, a précisé les principales directions à suivre concernant la formation de nouveaux talents, la coopération dans les domaines agricoles, biotechnologiques et médicaux ainsi que le soutien aux jeunes souhaitant créer leurs propres entreprises. « Tous les pays sont très préoccupés par leur production agricole d’une part parce qu’ils souhaitent augmenter les revenus des agriculteurs et d’autre part parce que l’agriculture est très liée à la sécurité alimentaire. Taiwan dispose de plusieurs atouts pour les coopérations internationales qui seront aussi en faveur d’un développement durable de l’agriculture insulaire et qui aideront à renforcer la sécurité alimentaire de Taiwan, » a précisé le ministre.

 

Afin de répondre à la demande croissante de talents, le gouvernement s’est fixé l’objectif de doubler le nombre d’étudiants en provenance des pays de l’ASEAN dans les quatre ans à venir.