Lee Hsi-ming promu au poste de chef d’état-major général des armées

19

Lee Hsi-ming [李喜明], qui occupera la fonction de chef d’etat-major général des armées au lieu de celle de vice-ministre de la défense à partir du 1 mai prochain, a aujourd’hui expliqué devant les députés ses plus grandes attentes. Soulignant l’excellent travail de ses prédécesseurs, il a fait part que compte tenu de la situation actuelle et de la menace du continent, il continuerait de proposer des idées de réformes innovantes et maintiendrait l’excellence des troupes armées : « Une façon de pensée innovante et des idées de réformes sont indispensables. Dans la conduite d’opération, l’état-major doit jouer le rôle de locomotive, ce n’est que comme ça que le reste suivra. De quoi avons-nous besoin, que devons-nous fonder ? Ces questions, nous devrons y répondre rigoureusement et chercher à utiliser le minimum de ressources pour produire le meilleur rendement en terme de défense nationale. »

 

Quant aux deux nouveaux navires de guerre de classe Perry que Taïwan recevra prochainement des Etats-Unis, Lee Hsi-ming a déclaré qu’il faudrait d’abord un temps pour installer un système d’armement, un temps pour la formation du personnel puis un temps pour des tests militaires avant de pouvoir les intégrer officiellement à la marine, ce qui selon lui devrait prendre environ un an.