La vente des oeufs a chuté de 30%

15

Vendredi dernier, le Bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique a annoncé avoir détecté des traces de dioxine dans les oeufs qui proviendraient de trois fermes situées dans le centre du pays. Néanmoins, jusqu’à présent, ni ce bureau ni la commission ministérielle de l’agriculture n’est en mesure d’identifier les fermes exactes touchées par cette contamination. L’association des éleveurs de poules se plaint d’avoir déjà perdu 30% de la vente des oeufs. Aujourd’hui, Hsu Chao-kai (許朝凱) du Bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique a tenté d’encourager l’achat des Taiwanais : « Nous avons procédé à un retrait préventif des oeufs des rayons de vente dans le but de protéger la santé des Taiwanais. Ce retrait préventif concerne 7 744 kg d’oeufs qui proviennent de ces trois fermes. Par conséquent, la situation est déjà maîtrisée, ce qui signifie qu’en théorie, les oeufs sur le marché ne présentent pas de problème. Les Taiwanais peuvent en consommer en toute confiance. » Le Bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique a expliqué aujourd’hui qu’il avait confié à une équipe de l’Université nationale Cheng-kung le travail de contrôle des produits alimentaires en imitant le comportement des consommateurs. Par conséquent, les contrôleurs n’ont pas noté à temps la provenance exacte des oeufs contaminés.