Le décret anti-immigration de Donald Trump, une opportunité pour Taiwan ?

12

Alors que le président américain Donald Trump a signé un décret anti-immigration, le député Kuomintang Hsu Yu-jen [許毓仁] considère qu’il s’agit là d’une opportunité pour Taïwan afin d’inciter davantage de talents internationaux et d’entreprises technologiques à venir s’installer sur l’île. Il a néanmoins souligné que pour atteindre ce but, il fallait amender la loi sur l’immigration afin de réduire le nombre de restrictions à l’embauche pour les étrangers. Le député a fait part qu’il soumettrait une proposition de loi en ce sens. Bien que l’interdiction d’entrée sur le territoire américain ne concerne que 7 pays, le député Hsu Yu-jen, qui s’intéresse depuis longtemps à la question de l’innovation de l’industrie technologique, a déclaré que cette décision impacterait l’industrie de la Silicon Valley.

 

Il a exhorté le gouvernement à saisir cette occasion pour entreprendre des mesures et inciter plus de talents et d’entreprises à venir s’installer à Taiwan de manière à ce que la fameuse « Silicon Valley d’Asie » promue par le gouvernement ne soit pas qu’un slogan : « On peut par exemple amender la loi sur l’immigration pour diminuer certaines restrictions ; ré-établir des projets d’immigration visant par exemple les personnes qualifiées, les investisseurs ou les travailleurs spécialisés qui souhaitent s’installer à Taiwan. Tant que cela n’impacte pas le marché de l’emploi à Taiwan, on peut assouplir les lois. »

 

Selon lui, Taiwan occupe une position stratégique dans la région Asie-Pacifique et pourrait fonder un centre virtuel de la Science et de la technologie en Asie-Pacifique : En réalité, les talents d’Inde et d’Asie Pacifique sont très prisés dans la Silicon Valley. Taiwan est justement un point de relais stratégique, un élément qui pourrait être utilisé pour attirer ces talents. »