La réforme des retraites sera menée de manière progressive

14

Hier, en sa qualité de responsable du comité de réforme des retraites, le vice-président de la République Chen Chien-jen (陳建仁) a tenu une conférence de presse pour souligner le caractère non rétroactif du projet. Aujourd’hui, il s’est exprimé de nouveau devant le public dans le but de démentir certains reportages des médias. Il a tenu à souligner que la réforme, notamment l’ajustement à la hausse du taux de prime d’assurance des salariés, ne serait effectuée que de manière progressive. « Il y a de la négligence dans les reportages de certains médias qui ont indiqué que le taux de prime passera de 9,5 à 18% sans mentionner le calendrier. Ce passage ne se réalisera que sur une période de dix ans. Par ailleurs, un réexamen du système est prévu en 2023. Il ne faut pas paniquer. Le taux ne passera pas de 9,5% à 18% en très peu de temps. Ce n’est pas ça, » a souligné Chen Chien-jen. Il a détaillé que l’augmentation sera faite à raison de 0,5 point de pourcentage par an.

 

En outre, le vice-président a indiqué que le partage tripartite de la cotisation ne sera pas modifié. Comme la répartition actuelle, le salarié, l’employeur et le gouvernement cotiseront respectivement 20%, 70% et 10%. En ce qui concerne les dépenses supplémentaires découlant de la réforme, beaucoup de médias les ont estimées à 50 milliards de dollars taiwanais par an pour les entreprises. Le vice-président l’a démenti en chiffrant la somme totale à 9,5 milliards de dollars taiwanais. Pour ce qui est de la charge du gouvernement, elle s’élevera à 23,3 milliards. Selon Chen Chien-jen, ces ajustements permettront de repousser l’épuisement du fonds d’assurance jusqu’à 2036 alors que sans cela la faillite pourrait intervenir en 2027.