Le gouvernement taiwanais déterminé à réduire la pollution de l’air

21

Le responsable de la direction ministérielle de la protection de l’environnement Lee Ying-yuan [李應元] a invité les responsables de 22 villes et comtés de Taiwan à tenir une conférence de presse aujourd’hui pour exprimer la détermination du gouvernement en matière d’amélioration de la qualité de l’air. Ce dernier a expliqué que l’objectif pour 2017 était de réduire de 20% le niveau d’alerte rouge par rapport à 2015. Les actions concrètes pour atteindre cet objectif consisteront à réduire de moitié les véhicules deux-roue dotés d’un moteur deux temps, soit environ 500 000 unités. Par ailleurs, 10 000 vieilles voitures diesel seront également interdites, et des subventions seront accordées pour le remplacement de 1000 chaudières à fioul par des chaudières moins polluantes à gaz.

 

Lee ying-yuan a déclaré que ces efforts se feront avec la collaboration des 22 villes et comtés de Taiwan : « Chaque région a des idées différentes. Nous espérons que celles-ci pourront développer chacune leur propres mesures, participer à l’effort national et que le nord et le sud se mobiliseront ensemble afin de lutter contre les sources de pollution aussi bien mobiles que fixes. Il faut que tout le monde participe à la résolution du problème de la pollution, nous sommes absolument déterminés à améliorer la situation. »

 

Notons que chaque ville et comté a déjà déterminé différents aspects sur lesquels concentrer ses efforts. La ville de Kaohsiung focalisera par exemple son attention sur le contrôle de la pollution dans le quartier particulièrement industrialisé de Xiaogang, tandis que Taipei s’efforcera d’améliorer la qualité de l’air.