Japan Interchange Association s’appellera désormais Japan-Taiwan Exchange Association

14

Depuis que le Japon a rompu ses relations officielles avec Taiwan en 1972 au profit de la Chine communiste, sa représentation à Taiwan s’appelle « Japan Interchange Association » et se présente comme une fondation d’intérêt public. Aujourd’hui, sur son site internet, l’association a annoncé une modification de son appellation, qui deviendra « Japan-Taiwan Exchange Association » à partir du 1er janvier. Ce changement est considéré ayant une grande signification pour les relations bilatérales car pour la première fois, le terme « Taiwan » figure dans l’appellation de la représentation nipponne. La dipomatie taiwanaise a salué le nouveau titre de l’établissement en tenant à souligner les bonnes relations entre les deux peuples. Elle s’est dite persuadée que les relations bilatérales n’en seront que resserrées. Evoquant les statistiques relatives, le ministère des affaires étrangères a indiqué que le Japon est le troisième partenaire commercial de Taiwan et que Taiwan est réciproquement le quatrième partenaire commercial du Japon. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint les 57 milliards 900 millions de dollars américains en 2015. Quant aux échanges de visites, ils s’élèvent à 5 300 000 pour l’an dernier. Cette année, le nombre est estimé à plus de 6 millions.

 

Du côté des députés, ce changement est aussi qualifié de positif. Le député démocrate Yao Wen-chih (姚文智) a réagi : « Si toutes les représentations de Taiwan pouvaient aussi adopter progressivement un titre plus approprié, ce serait bien, tout comme le président Trump qui a appelé Tsai Ing-wen « la présidente de Taiwan ». Les ambassades et les bureaux de représentation de Taiwan emploient jusqu’ici des appellations peu habituelles. Cette pratique n’aide en rien la reconnaissance de Taiwan au niveau international. » Pour sa part, le député du Parti pour le peuple (PFP) Lee Hung-chun (李鴻鈞) a appelé à la vigilance face au bras de fer des grandes puissances : « Les propos de Donald Trump et certaines pratiques de Shinzo Abe sont bien claires. Taiwan est un élément de stabilité dans la région Asie-Pacifique. Nous ne devons pas devenir un outil de manoeuvre des autres bien que notre amitié de longue date avec le Japon mérite d’être entretenue. » Selon le député, il faut agir avec délicatesse afin d’éviter tout malentendu de la part de Pékin.