Le coup de téléphone entre Tsai Ing-wen et Donald Trump a selon Taiwan provoqué une réaction contrôlée de la Chine

28

La discussion directe qui a eu lieu entre la présidente de Taiwan et le président élu des Etats-Unis a été un séisme médiatique et diplomatique. Il s’agissait du premier contact direct entre des représentants des deux parties depuis la rupture de leurs relations diplomatiques en 1979. Suite à cela, tout le monde a les yeux rivés sur la Chine, craignant la réaction de cette grande puissance qui défend toujours fermement le principe d’une seule Chine.

 

Le directeur du bureau de la Sécurité nationale Peng Sheng-chu (彭勝竹) a déclaré aujourd’hui que tout comme Tsai Ing-wen (蔡英文), il estimait que les liens entre les Etats-Unis, la Chine et Taiwan n’allaient en aucun cas connaitre de grands changements. Il estime la réaction de la Chine dans cette affaire plutôt mesurée. Peng Sheng-chu a déclaré : « Pour la République populaire, toute cette affaire est depuis le début une surprise. Leur réaction après la discussion entre la présidente et Donald Trump fait visiblement état d’un certain degré de contrôle. D’abord ils ont exprimé leur mécontentement d’une manière passive. Maintenant on commence également à voir apparaitre les réactions négatives d’intellectuels chinois. »

 

Selon Peng Sheng-chu, il faudra attendre l’entrée en fonction de Donald Trump pour évaluer le futur développement des relations entre Taiwan et les Etats-Unis.