Transasia Airways annonce sa dissolution

19

Ce qui était pressenti hier devient aujourd’hui réalité. La compagnie aérienne qui avait annoncé hier de manière absolument exceptionnelle la suspension de l’intégralité de ses vols pour ce mardi 22 novembre a officiellement déclaré cet après-midi la dissolution de la compagnie. Cette dernière qui a connu deux crashs meurtriers en 2014 et 2015 cède finalement aux pressions financières. TransAsia a enregistré une perte de 2 200 000 000 de dollars taiwanais, c’est-à-dire, environ 62 millions d’euros durant les trois premiers trimestres de l’année soit, le double de la perte totale de la compagnie en 2015.

Le directeur de TransAsia Airways a annoncé avoir mis en place un compte en fiducie de valeur de 1 200 000 000 de dollars taiwanais, soit de 34 millions d’euros. Ce montant devrait assurer la suite des frais engendrés pour le licenciement des employés, le remboursement des passagers ainsi que les indemnisations des quelques victimes pas encore dédommagées des deux derniers accidents. A présent, TransAsia possède des dettes de valeur de 11 milliards de dollars taiwanais, c’est à dire environ 314 millions d’euros auprès de 35 banques.

La situation de ces banques créancières a également sollicité la préoccupation de la commission ministérielle de la supervision financière comme l’a expliqué Lee Ruey-tsang (李瑞倉), Président de la commission : « Chaque banque agira en fonction de sa propre situation de transactions. D’un côté, nous assurons le travail de surveillance et de l’autre, nous apporterons notre assistance en cas de besoin. Il nous faut connaître davantage les conditions des prêts signés entre la compagnie et les banques pour connaître l’ampleur de l’impact de cette dissolution et pour voir combien pourra être protégé. Nous devons étudier chaque cas séparément avant d’entreprendre de nouvelles mesures. » La commission doit néanmoins intervenir pour enquêter sur un éventuel délit d’initié commis par la compagnie car les transactions boursières de ses titres ont été anormalement élevés hier avant l’annonce de la suspension de l’ensemble de ses vols pour aujourd’hui. Par ailleurs, TransAsia Airways compte à présent plus d’un millier d’employés dont les conditions de licenciement doivent être négociées.